Données socio-économiques

De 1991 à 2001, la situation économique de la plupart des municipalités incluses dans la MRC de La Matanie s’est détériorée avec une hausse marquée du taux de chômage qui a atteint un sommet légèrement inférieur à 18 %. Heureusement, la période 2001-2006 s’est caractérisée par une forte poussée de l’emploi faisant passer le taux de chômage à 11,6% en 2006. Ces conditions économiques plus favorables et ce repli marqué du nombre de chômeurs n’ont toutefois pas attiré une nouvelle main d’œuvre mais aurait plutôt favorisé la rétention de la population locale.

C’est le secteur tertiaire (commerces et les services) qui emploie le plus de personnes dans la région. Principalement concentré à Matane, le tourisme profite de la présence du traversier, de la route 132 (circuit touristique de la Gaspésie) et devient une source importante d’emplois, dont plusieurs sont saisonniers. Dans l’arrière-pays, les activités de villégiature, de chasse à l’orignal et de pêche aux saumons dans la rivière Matane participent au développement économique et sont prisées autant par la population locale que par les visiteurs de l’extérieur.

Au second plan de l’économie régionale, le secteur industriel joue un rôle structurant et englobe notamment les industries de la transformation de produits forestiers (bois, pâtes et papier), de la construction navale et de la transformation agroalimentaire. Parmi les activités en émergence dans ce secteur, soulignons celles liées à l’énergie éolienne et au multimédia.

Si les secteurs tertiaire et secondaire se portent relativement bien, le secteur primaire est davantage affecté en raison des difficultés conjoncturelles rencontrées par les producteurs agricoles et les exploitants de la forêt. Si à l’échelle régionale ce repli du secteur primaire a été compensé, notamment par des gains d’emplois dans le secteur des soins de santé, des services sociaux, de l’enseignement et des transports, plusieurs petites municipalités dont l’économie est reliée au secteur forestier connaissent un phénomène de dévitalisation. De plus la consolidation de l’agriculture contribue à réduire le nombre de fermes sur le territoire entrainant un impact sur la vitalité des secteurs ruraux du territoire. Notons que l’agriculture régionale repose en bonne partie sur les productions laitières et bovines.

De façon globale, la situation socio-économique de la région est fragile puisque le profil économique est grandement influencé par le poids démographique de la ville de Matane.

MRC de La Matanie
MRC de La Matanie
158, rue Soucy, 2e étage
Matane (Québec) G4W 2E3
Téléphone : 418 562-6734
Télécopieur : 418 562-7265

mrcdelamatanie@lamatanie.ca
| Carte de la MRC | Galerie d'images | Crédits | Plan du site | Nous joindre